Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

Parti dans les montagnes vosgiennes entre Colmar et Sainte-Marie-aux-Mines, le bataillon des Diables bleus rend hommage aux chasseurs alpins. Il marchera sur les traces de Jean Charlon, un jeune soldat mort en 1914.

Publié le 3 mars 2014 ·

Notre groupe, les Diables bleus, va marcher de Colmar à Sainte-Marie-aux-Mines, en Alsace. Entre-temps, nous suivront la route des crêtes à Lapoutroie, visiter la ville de Münster et aborder la sanglante bataille du Linge près d’Orbey. À travers les Vosges, c’est la figure de Jean Charlon qui nous accompagnera. Ce jeune chasseur alpin tué dès 1914 fait partie des nombreux anonymes victimes de la Grande guerre. Comme nous, il est parti du Nord, de Maubeuge, pour arriver sur les champs de bataille vosgiens. Il avait à peine vingt ans.

Mots-clés : , , , .

Sur la route du dixième bataillon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>