Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

Le deuxième bataillon s’est penché sur l’histoire des soldats portugais qui ont combattu pour la France. C’est entre Béthune et Arras, dans le Pas-de-Calais, qu’il marchera sur les traces de la Grande guerre et de la bataille de la Lys.

Publié le 3 mars 2014 ·

Loin du pays. Ils sont plus de 50 000 Portugais à avoir combattu dans le Nord de la France. Très vite, ils sont abandonnés par le pouvoir politique de leur jeune république, victime d’un coup d’État. Un engagement qui tombe aujourd’hui peu à peu dans l’oubli. Il a pourtant coûté la vie à de nombreux combattants, notamment lors de la bataille de la Lys près de Béthune, dès le 9 avril 1918. Y-as-tu réchappé par miracle soldat ? Quel est ton nom ? Ton regard profond et ton bras levé vers le ciel nous en disent long et à la fois si peu. C’est sur tes traces, entre Béthune et Arras que notre bataillon marchera. Comme un hommage.

Mots-clés : , , , .

Sur la route du troisième bataillon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>