Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

A l’Historial de Péronne, le 18 avril, l’Orchestre de cuivres d’Amiens mettra en avant, le temps d’un concert, les pièces écrites par des compositeurs pendant la guerre.

Publié le 6 mars 2014 · Anne Maquignon

Eric Brisse, professeur de cor au conservatoire d’Amiens et directeur de l’orchestre de cuivres de la même ville, a donné à la musique une place considérable dans sa vie. La Grande Guerre est une bonne occasion pour lui d’organiser de nouveaux concerts.

Depuis l’âge de cinq ans, il vit pour la musique. Eric Brisse, Amiénois d’origine, a eu l’idée d’organiser des concerts autour de la Première Guerre mondiale. A Péronne, le 18 avril, « Petite musique de la Grande guerre » sera le premier concert mettant à l’honneur les pièces écrites par des compositeurs entre 1914 et 1918. « Le premier d’une grande série » souhaite le directeur de l’orchestre.

Camille Pépin, ancienne élève du professeur, aujourd’hui musicologue et élève au conservatoire de Paris, a donné cette idée à Eric Brisse, grâce à un mémoire qu’elle réalisait sur le compositeur Camille Saint Saëns. A deux, ils ont voulu rassembler dans un catalogue toutes ces pièces, qu’elles soient de grands ou de petits compositeurs. Après deux ans et demi de travail, le projet peut enfin prendre forme. « Beaucoup de choses ont été amassées, grâce à la garde républicaine ou à l’Historial de Péronne, qui nous ont beaucoup aidés » explique le musicien.

Eric Brisse, qui sera aussi chef d’orchestre pendant les concerts, exprime une volonté de faire « un vrai spectacle ». Les spectateurs auront un programme leur expliquant la provenance de chaque pièce, mais pendant le spectacle, un acteur se mettra aussi en scène pour raconter la guerre, à travers la lecture de lettres de poilus par exemple. Pendant chaque morceau, de vieilles photos d’époque seront aussi projetées.

L'orchestre de cuivres d'Amiens compte près de 30 musiciens et sera accompagné par trois acteurs. - Photo : Eric Brisse

L’orchestre de cuivres d’Amiens compte près de 30 musiciens et sera accompagné par trois acteurs. – Photo : Eric Brisse

Profiter du centenaire pour transmettre le patrimoine

« Notre orchestre a la même nomenclature qu’un orchestre de type anglais qui existait pendant la guerre, qu’on appelait brass band » précise Eric Brisse. Et même si l’idée n’enchantait pas au départ tous les musiciens de l’Orchestre de cuivres d’Amiens, car « c’est de la musique pauvre, écrite dans les circonstances que sont celles de la guerre », le résultat enchante beaucoup le chef d’orchestre.

Une fois que la labellisation du projet par le conseil général sera officielle, Eric Brisse veut aussi proposer ce concert ailleurs, « d’abord dans la Somme, puis sur toute la ligne de front ». Le musicien veut profiter du centenaire de la Première Guerre mondiale pour transmettre ce qu’il considère comme le patrimoine des pays qui ont participé au conflit. « C’est l’occasion de le ressortir. En 2018, on va refermer cette porte et on va l’oublier,  alors autant en profiter. »

Infos pratiques

Le concert aura lieu le 18 avril à l’Historial de Péronne. Plus de renseignements au 03 22 83 14 18.

Mots-clés : , , , , .

Sur la route du quatrième bataillon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>