Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

A Neuve-Chapelle (Pas-de-Calais), l’artiste italienne Rossella Piccinno est partie sur les traces du « cristo das trincheiras ». Nous l’avons suivie pendant les repérages de son film, qui explorera mythes, réalités, et construction de la mémoire autour du « Christ des tranchées ».

Publié le 7 mars 2014 · Texte et son : Justine Fontaine - Photos : Clément L'hôte - Photo de couverture : François Hanscotte

Dans le cadre du projet « ligne de front », lancé par la communauté d’agglomération Béthune-Bruay, la vidéaste italienne Rossella Piccinno explorera, à partir de l’histoire du « christ des tranchées », le thème de la construction de la mémoire. Nous l’avons suivie à Neuve-Chapelle (62) sur les repérages de son film.

Rossella Piccinno - Christ Neuve-chapelle

C’est ici, en bordure d’un lotissement de Neuve-chapelle, qu’aurait été retrouvé le christ des tranchées après la Grande guerre.

Le Christ des tranchées, mythes et réalités

Quelle est la véritable histoire du Christ des tranchées ? On pense que le « cristo das trincheiras » a servi de soutien psychologique et religieux au corps expéditionnaire portugais stationné dans le secteur de Neuve-Chapelle pendant la guerre. Son rôle primordial pour le moral des troupes et sa valeur symbolique auraient, dans ce contexte, motivé la demande de l’Etat portugais que le « christ des tranchées » lui soit offert. Ainsi, depuis 1958, le « cristo das trincheiras » est exposé au monastère de Batalha, pour commémorer l’engagement de l’armée portugaise dans le conflit mondial.

Mais aucune photo n’a été retrouvée du fameux Christ effectivement positionné à l’intérieur d’une tranchée. Sur les seules photos dont on dispose, aucun soldat portugais n’apparaît. Pendant ses recherches pour la préparation de son film, Rossella Piccinno s’est mise à douter. Avec un historien local, elle a tenté de retrouver l’emplacement exact où la statue mutilée a été prise en photo juste après la guerre. « On est allés sur les lieux avec la carte, mais s’il a été retrouvé là, ça colle pas, parce que c’est le côté qui était occupé par les Allemands. S’il était côté portugais, il aurait se trouver là [50 mètres plus loin, vers le centre du bourg]. »

Pour l’instant, le mystère du Christ des tranchées reste entier.

 

Calvaire Neuve-chapelle

De 1918 à 1958, on pouvait voir le Christ des tranchées en lieu et place de ce calvaire, à quelques dizaines de mètres de la place du village de Neuve-Chapelle.

 

Mots-clés : , , , , .

Sur la route du deuxième bataillon :

Commentaires

  1. Bonjour,

    J’habite dans le rue des tulipes à neuve chapelle et je suis très intéressé par votre film pouvez vous me dire quand on pourra se le procurer et où ? Excellente initiative de votre part !!! Merci à vous et à très bientôt

  2. Bonsoir,
    Le vernissage de l’exposition aura lieu le 14 juin à 10h à Neuve-Chapelle.
    Voici ci-dessous les informations sur l’exposition complète, qui comprend 9 autres oeuvres:

    « La journée du vernissage prévoit une visite itinérante gratuite (avec une navette qu’il faut bien réserver!) qui commence à 10H00 par Neuve-Chapelle (le village où est exposé « In Limine »), pour en suite se déplacer dans les autres 9 villages et découvrir les oeuvres des autres artistes invités. Pour tous ceux qui feront la visite avec leur voiture, l’expo sera ouverte jusqu’à 18h00, il faudra juste se rendre dans les 10 village où aura lieu l’expo, deux containers maritimes sont installés au centre de chaque village, l’un avec une partie de l’expo historique, l’autre avec l’oeuvre d’un artiste.

    A 18h30 on partagera ensemble le verre de l’amitié qui sera offert dans la salle Nelson Mandela, rue Allende à Vermelles. »

    Pour plus d’informations :
    http://rossellapiccinno.wordpress.com/
    http://www.lignedefront.eu

    Cordialement,
    Justine Fontaine

Répondre à Justine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>