Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

Rencontre avec des collégiens parisiens venus découvrir Verdun et la Première Guerre mondiale.

Publié le 10 mars 2014 · Anaïs Denet

Des collégiens. Un voyage de classe et un devoir de mémoire. Martin, Laura et les autres se retrouvent tous sur les champs de bataille de Verdun. Ils entendent parler de jeunes soldats qui ont combattu alors qu’ils étaient à peine plus vieux qu’eux. Alors ils imaginent, les conditions de vie, les blessures, le manque. La parole est donnée aux ados du XXIème siècle, sur 14-18.

Laura, élève de troisième : "En 1914, je crois que je me serais suicidée."

Laura, élève de troisième : « En 1914, je crois que je me serais suicidée. »

Martin : "Si j'étais soldat en 14, je deviendrais fou."

Martin : « Si j’étais soldat en 14, je deviendrais fou. »

Les élèves pendant la visite d'une citadelle souterraine.

Les élèves pendant la visite d’une citadelle souterraine.

Mots-clés : , , , .

Sur la route du huitième bataillon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>