Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

A Soissons, Thierry Haye, collectionneur de la Première Guerre mondiale, nous a présenté ses objets précieux tout en nous racontant sa passion. Depuis 1979, il a constitué une collection exclusive et impressionnante.

Publié le 11 mars 2014 · Suyang Zhang

Le soissonnais Thierry Haye, tout comme ses amis collectionneurs, se trouve face à une difficulté de taille : trouver un successeur. Sa passion pour les uniformes, les cartouches et les obus lui a permis de construire un monde rempli de souvenirs du passé. Depuis 1979, il a constitué une collection exclusive et impressionnante. Dans son appartement, les souvenirs remplissent tous les coffres, avec notamment des mannequins habillés en uniforme, des armes ou encore des médaillons. Thierry Haye présente sa collection avec fierté. Mais deux choses l’inquiètent quand à son avenir.

 

Mots-clés : , , , , , , .

Sur la route du cinquième bataillon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>