Sur la ligne de front

14-18 en godasses, par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Lille

Dimanche 9 mars, une trentaine de membres d’associations de reconstitution de la Première guerre mondiale se donnent rendez-vous à Frelinghien. Pendant 15 km, ils racontent à quelques dizaines de curieux le quotidien des poilus. Au programme : kilts, cuillères de rhum et anecdotes sur la Grande Guerre.

Publié le 26 mars 2014 · Texte : Maëlenn Bereski - Son : Olivia Cohen et Clément L'Hôte - Photos : Marie Campistron et Justine Fontaine - Montage : Justine Fontaine

Comme chaque année, Laurent Joye, ancien légionnaire et président de l’Union des anciens combattants d’Armentières et passionné d’histoire, organise une marche du souvenir. Ce dimanche 9 mars, des associations venues des quatre coins du Nord-Pas-de-Calais ont répondu à l’appel. Ils sont une trentaine, pour la plupart très jeunes. La vingtaine sonnante. Ils viennent marcher de Frelinghien à Armentières pour raconter  les petites histoires de la guerre. Celle que les livres d’histoire n’ont pas gardé, faute de grandes batailles meurtrières, mais où la mort et les combats furent quotidiens. Cette marche est une machine à voyager dans le temps et dans le souvenir.

Mots-clés : , , , , , , .

Sur la route du deuxième bataillon :

Commentaires

  1. Merci aux étudiants de l’ESJ pour le magnifique travail qu’ils ont réalisé en France et en Belgique, sur les traces de nos grands parents et celles de millions de jeunes disparus.
    Leurs anniversaires se passaient aussi sur la ligne de front la tête sous les obus. La marche du 9 mars organisée par les amis de Laurent Joye UNC avec la présence de l’ESJ et de l’OTArmentières était passionnante. Merci et bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>