Collège Jean Jaurès (Aire-sur-la-Lys)

Une année pour un siècle de mémoire

 Les collégiens d’Aire-sur-la-Lys ont travaillé toute l’année sur les lieux de mémoire de leur département. Une exposition est prévue le 13 juin au collège Jean-Jaurès. 

Pourquoi des lieux de mémoire ? Comment évoluent-ils ? Ce sont les questions posées à 35 élèves de troisième du collège d’Aire-sur-la-Lys (62). Une classe complète et quelques volontaires qui ont participé à leur façon aux commémorations des 100 ans de la Première Guerre mondiale dans leur département. Ecriture d’une lettre fiction entre un soldat et sa femme, étude de sites Internet ou de littérature jeunesse…. une dizaine de groupes se sont constitués pour travailler sur la mémoire dans le Pas-de-calais, avec un objectif : être prêt pour une exposition en juin à destination de leurs camarades de troisième et des écoles primaires de la commune. « Les élèves ont eu très peu de temps pour travailler, car il n’y avait aucun créneau destiné à ce travail. On a joué sur les absences de profs ou on a fait venir les élèves quand ils n’avaient pas cours ». explique Violette Rougemont, une des intervenantes qui encadrait les élèves. Le CDI (centre de documentation et d’information) a été mobilisé pour l’occasion, tout comme la documentaliste et des profs de Français et d’Histoire. Mais aussi l’entourage des collégiens.

Un travail de mémoire collective qui part de chacun

Dès le début de l’année, les élèves ont été invités à interroger leurs proches sur la Grande guerre. L’occasion de découvrir un peu plus sa famille mais aussi sa commune. Chacun a dû photographier le monument aux morts de sa communes et le cimetière militaire le cas échéant. Une collecte qui leur a permis des idées pour leur exposition.

L’année scolaire a été marquée par une visite de la Coupole d’Helfaut, l’accueil de d’une exposition  sur la guerre prêtée par l’Office Nationale des Anciens Combattants. Son point d’orgue : la visite de la nécropole et du chantier du Mémorial International de Notre Dame de Lorette, qui sera inaugurée à l’automne par la président de la République. Les élèves quitteront leur collège en juin en présentant le fruit de leur travail lors de l’exposition du 13 juin.

Loïc Soleymieux et Ekaterina Anisimova de l’ESJ Lille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>